logo
NOUVELLES TECHNIQUES POUR REBOISER LES ZONES SEMI-ARIDES
NOUVELLES TECHNIQUES POUR REBOISER LES ZONES SEMI-ARIDES

Shirakamut est notre toute 

première zone de reboisement

, où nous avons commencé à planter en automne 2020. Nous avons principalement planté des chênes, des pins, des poiriers sauvages, des érables et des arbustes. La superficie totale de cette zone est de 86 hectares, que nous avions prévu de couvrir jusqu’en 2022. Cependant, nous n’avons planté que sur 30 hectares, dont 10 hectares sur des pentes directement orientées plein sud.

Premiers défis

Après la grande sécheresse de juin 2021, avec des températures grimpant jusqu’à 27° à 2000 m d’altitude, nous avons perdu de nombreux jeunes plants à Shirakamut. Nous avons immédiatement 

pris des mesures

 en installant deux pompes puissantes et environ 3 000 mètres de tuyaux plus huit tuyaux d’arrosage. Nous avions engagé huit ouvriers pour arroser les jeunes plants en utilisant l’eau d’un canal tout proche. De plus, nous avons remplacé une partie des plantes mortes par des pins la saison suivante. Les pins ont un double avantage: ils sont plus résistants à la sécheresse et poussent rapidement, créant ainsi un peu d’ombre pour les arbres à feuilles caduques.

Ce site n’est pas un endroit idéal pour le reboisement car la majeure partie est exposée au sud et est très sèche. Les jeunes plantes des 20 ha se portent bien pour la plupart, mais dans les 10 ha orientés sud ils ont de vraies difficultés. En 2022, nous avons à nouveau essayé d’arroser les jeunes plantes manuellement avec des tuyaux d’arrosage. Mais les résultats n’ont pas été à la hauteur de nos attentes car, dans des conditions aussi difficiles, les plantes doivent être arrosées quotidiennement.

Expérimentation de nouvelles techniques

Lors de la plantation de printemps 2023, nous avons replanté environ 1000 plants sur les pentes sud de Shirakamut. Cette année, nous essayons plusieurs nouvelles techniques: principalemelnt, l’installation d’un système d’irrigation au goutte-à-goutte sur une petite partie d’environ deux hectares. En outre, nous ajouterons trois autres variations: ajouter du fumier aux plantes, ajouter un ombrage, et les deux facteurs ensembles.


Shading the seedlings in semi-arid areas

Nous aurons ainsi quatre zones de tests avec différentes combinaisons de ces facteurs d’aides. L’objectif est de déterminer quel facteur influe le plus sur la survie des arbres. Nous surveillerons cette zone et vous informerons des résultats. Comme pour tout ce qui concerne le reboisement, les résultats ne deviendront réellement apparents que dans deux ou trois ans.

Nous sommes determinés à trouver des solutions sur ce site, surtout parce que les habitants du village de Shirakamut sont très enthousiastes et espèrent vivement avoir une forêt près de leur village. Beaucoup d’entre eux participent par’ailleurs à nos campagnes de plantation dans les autres sites. Si nous réussissons, cela permettra le reboisement des zones semi-arides qui sont moins propices à la création d’une forêt et qui deviennent prédominantes en Arménie. Croisez les doigts pour nous! Evidemment ces techniques sont plus coûteuses. Si vous voulez aider les habitants de Shirakamut à avoir leur forêt, 

faites un don

! Ils vous en seront très reconnaissants!

Copyright © 2024. My Forest Armenia. All Rights Reserved